Pour les Championnats du Monde d’aviron 2015, un nouveau bassin de compétition a été créé en rive Ouest du Lac d’Aiguebelette (maîtrise d’œuvre PROFILS ETUDES également, voir l’article ICI).

L’ancien bassin historique en rive Est a vu son utilisation réduite et il a été décidé de le supprimer et d’adapter les équipements de tenue des câbles.
La réalisation de ces travaux s’est faite dans un contexte environnemental très sensible et réglementé. Ils se sont déroulés dans une réserve naturelle régionale gérée par le Conservatoire des espaces naturels de la Savoie.
Une procédure unique a été mise en œuvre avec la réalisation d’un dossier à destination de la DDT et de la région.
De façon à permettre la renaturation du marais, il a été nécessaire de supprimer la digue existante, de remplacer les massifs d’ancrage des tourets en plots bétons par des corps morts plus éloignés des berges, de favoriser la repousse de la roselière et de la protéger par un piquetage plus étendu.
L’étude a été conduite en étroite collaboration avec le conservatoire des espaces naturels, la fédération de pêche et l’association de défense du lac.
La conduite du projet s’est faite avec une double approche : hydraulique (définition des côtes d’arase selon les différents niveaux du lac) et botanique à partir des éléments fournis par le conservatoire et les observations de terrain. L’enjeu piscicole a également été intégré et des travaux de terrassement particulier ont permis de recréer de bonnes conditions d’accès aux frayères présentes dans le marais. La renaturation a permis la création de différentes cohortes végétales allant de la roselière aquatique à la prairie semi-humide.

IMG_8304 IMG_8301 IMG_8300 IMG_8297 IMG_8296 IMG_8281 IMG_8280