Le service eau et assainissement de la Communauté de Communes du Pays de Gex a réalisé une étude technique qui débouche aujourd’hui sur la construction d’un nouveau réservoir d’eau potable afin de satisfaire les besoins de la commune de Vesancy.

Le marché de travaux a été attribué au groupement d’entreprises NERFI (Rumilly) & DESBIOLLES (Gex) pour un montant de 576 000 € T.T.C.

Ces travaux débutent au printemps 2016, pour être réceptionnés en septembre 2016, sous le contrôle du bureau PROFILS ETUDES (Annecy), maître d’œuvre de l’opération.

2MAG_8395_stitch lt

 

plan

Un projet innovant

Ce nouveau réservoir a une capacité de stockage de 300 m³ répartis en deux cuves de 3 m de diamètre et de 24 m de longueur. Le matériau retenu pour la construction est l’inox 316 L. Mis en œuvre pour la première fois à notre connaissance pour un réservoir eau potable enterré de cette taille, ce matériau très résistant à la corrosion est utilisé en milieu marin, dans l’industrie agroalimentaire ou en milieu hospitalier. Il apporte l’avantage d’être préparé et testé en atelier pour être enfin assemblé sur site.

Une seconde innovation réside dans l’alimentation de ce réservoir. En effet l’ouvrage sera construit à la verticale du forage de la Combette réalisé par la commune en 2007. À environ 30 m de profondeur, ce forage a rencontré, sous une épaisse couche d’argile protectrice, une nappe dite « artésienne » d’où jaillit naturellement une eau d’excellente qualité. Le caractère artésien de la nappe sera utilisé pour remplir le nouveau réservoir. Ce jaillissement n’étant pas continu tout au long de l’année, une pompe sera installée en fond du forage afin de maintenir un débit de remplissage constant du réservoir.

Image%20aujourd’hui%2016_08_36

Image%20aujourd’hui%2007_27_32

Un meilleur confort des usagers du service d’eau potable

Avec une cote de 698 m, l’ancien réservoir communal ne permet pas de délivrer une pression suffisante à l’ensemble des abonnés et certaines habitations doivent avoir recours à un surpresseur.

Étudié pour permettre d’augmenter la pression générale du réseau, l’emplacement du nouveau réservoir à la cote de 723,15 m assurera un gain d’environ 2 bars à l’ensemble du réseau.

Première pierre du projet de sécurisation de l’alimentation en eau potable Le captage de source actuellement utilisé pour l’alimentation en eau de Vesancy est situé dans le vallon du Flon. Cette ressource très superficielle voit son débit fluctuer suivant la période de l’année. En effet, les rapprochements des épisodes de sécheresse que nous observons mettent à mal les ressources superficielles utilisées pour l’eau potable sur le territoire de la Communauté de communes du Pays de Gex.

Afin de sécuriser la desserte en eau de la commune un grand projet d’interconnexion des réseaux d’eau potable de Vesancy et de Gex est programmé. À horizon 2017, la commune de Vesancy pourra être secourue depuis le réservoir du Chaumois (Gex). L’extension de ce dernier est prévue en 2016. Ainsi à terme, deux ressources distinctes permettront d’approvisionner la commune de Vesancy.

Plus d’eau pour le Flon et les milieux naturels

Enfin, l’un des effets induits par ce projet de restructuration de la desserte en eau potable est la restauration de la qualité des cours d’eau. En effet, en abandonnant les prélèvements d’eau dans le vallon du Flon, le ruisseau retrouvera son débit « naturel ». Le Flon connaitra des étiages moins sévères en période de sécheresse, ce qui participera au maintien des équilibres écologiques, particulièrement sensibles dans les cours d’eau situés en tête de bassin versant.

Article rédigé par Jean-Charles BAL

Responsable technique du service eau & assainissement de la C.C.P.G

Image%20aujourd’hui%2016_09_01  Image%20aujourd’hui%2016_08_42 Image%20aujourd’hui%2016_08_46

img_8422 img_8423 img_8424