PROFILS ETUDES

la station d’épuration à filtre à sable et plantée de roseaux. Avec des explications fournies de David Ucar (Profils Études), maître d’œuvre du projet, aux élus, dont (de droite à gauche) Jean-Luc Poulet, 1 er adjoint à Quaix et conseiller métropolitain, Christophe Ferrari, président de la Métropole, et Pierre Faure, maire de Quaix.

 

Extrait article du Dauphiné Libéré | Par Vincent PAULUS | Publié le 03/04/2015 :

« Christophe Ferrari, président de la Métropole, en terre pas trop inconnue

Bien sûr, il est déjà passé plusieurs fois à Quaix-en-Chartreuse (958 habitants au dernier recensement). Mais c’est la première fois, depuis qu’il est président de la Métropole, que Christophe Ferrari, entouré de deux de ses vice-présidents (Christophe Mayoussier et Luc Puissat) et de techniciens métropolitains, consacrait ainsi une matinée de travail, sur le terrain, à Quaix.

[…]

La découverte de la station d’épuration “La roselière” a constitué le morceau de choix de la visite, hier matin. Pierre Faure, maire de Quaix-en-Chartreuse, entouré d’une bonne partie de son conseil municipal, dont ses trois adjoints, Jean-Luc Poulet, Marie-Christine Viance-Dumolard et Yves Thévenin, s’est fait un plaisir de montrer à son hôte la station d’épuration (Step) “La roselière”, qui aura coûté plus d’un million d’euros. C’est l’homme de l’art, David Ucar, de la société Profils Études, maître d’œuvre du projet, qui a détaillé tous les avantages de cette Step, la première de ce type dans la métropole. « Il s’agit d’une Step à filtre à sable et plantée de roseaux. Les racines des roseaux permettent une homogénéisation de la dégradation des bactéries ». On vous passe les détails techniques…

« On avait déjà une autre Step, classique, à Quaix. Celle-ci concerne trois hameaux, La Frette, Sous la Frette et Combe blanche, ainsi que le centre de loisirs du CHU », complète Pierre Faure.

[…]

 »