MAITRE D’OUVRAGE : EDF CIH, assisté du cabinet d’AMO ING’EUROP

MAITRE D’OEUVRE : PROFILS ETUDES – mission de FAISABILITE

Date de la mission : 2012

Type et nature de la prestation réalisé : Ingénierie technique / Organisation / Environnement / Modélisation 3D / Topographie

Contexte : Travaux lacustres / Terrassement complexe / Contexte environnemental sensible

Montant des travaux :  950 à 1 800 k€ H.T. (selon la méthodologie)

plan4

 

La retenue des Brévières se situe sur le cours supérieur de l’Isère et en aval immédiat du barrage de Tignes. Elle a une longueur de 900 mètres environ, la queue de retenue se trouvant à environ 400 m en aval du barrage de Tignes. Le village des Brévières se situe en bordure rive droite de la retenue, son altitude moyenne est de 1 560 m NGF.

L’étude concerne le curage partiel de la retenue sur la base d’un volume à extraire de 40 000 m3 pour une capacité totale de 150 000 m3. Il a été demandé dans un 1er temps à PROFILS ETUDES d’établir la faisabilité d’un curage à sec en proposant une méthodologie incluant curage, transport et stockage sur 2 sites potentiels.

Dans les faits, l’étude de ce curage a été conduite en 3 phases. La 1er phase concerne l’étude des sites de stockages des sédiments curés S4 et S6 et les pistes d’accès à ces sites. La phase 2 concerne la méthodologie de curage à sec de la retenue. Suite à la présentation de la méthodologie de curage à sec, une phase 3 proposant les solutions de curage en eau a été ajoutée.

coupe5

 

 

MATERIAUX A CURER

  • Classification A1th des sédiments récents d’un caractère limoneux +/- sableux tourbeux brun gris et sables fins (sols fins et humidité très élevée)
  • Liquéfaction observée avec les vibrations de battage et de circulation
  • Perméabilité faible (k=2,9.10-7 m/s) : lenteur du ressuyage
  • Venues d’eau latérales observées.

photo